Grand jour pour les enfants de la maternelle ! Accompagnés par dix adultes, une quarantaine de petits élèves ont pris le bus (une première pour beaucoup d’entre eux) en direction de Joffre Ville.
Au programme : visite du parc de la Montagne d’Ambre avec des circuits adaptés à leur capacité physique, pique-nique, jeux et retour à Ramena.
Cette journée a été remplie de rires et d’émerveillement. Le seul bémol : la température. Il faisait froid et certains enfants n’étaient pas assez couverts faute de vêtements chauds. Mais cela ne les a pas empêchés de profiter au maximum de cette sortie.
A l’initiative des parents d’élèves, l’inauguration de l’école a été célébrée selon la tradition malgache. Ils ont entièrement financé cette fête à hauteur de leurs moyens, aidés par une participation volontaire et individuelle des membres de notre bureau. Les enfants se sont vus offrir le « sabeda » (petit déjeuner malgache) avec riz au lait sucré, bonbons, petits gâteaux et sodas.
La bénédiction de la maternelle a été faite par le président de la FRAM, association des parents d’élèves.
Ce jour aussi a été baigné par l’émotion et la joie. Des rires, de la musique et de la danse ont clôturé cette matinée.

Au 4 février de cette année nous comptons 97 enfants inscrits dans notre école. Le mobilier est devenu insuffisant puisqu’il était prévu pour 80 élèves. Il nous manque déjà 5 tables, 20 tabourets et 5 chaises pour les maîtresses qui s’assoient actuellement sur les sièges prévus pour les petits. Nous avons recruté une assistante maternelle pour seconder l’institutrice de la petite section depuis début décembre.

Marie ADROVER, trésorière de notre association jumelle de La Réunion, est venue passer cinq semaines à Ramena. Elle a pu constater de par son expérience professionnelle de maîtresse de maternelle, la qualité du travail dispensé par nos institutrices.

Les cours d’initiation à la langue anglaise ont débutés le 8 janvier dernier. Ils sont donnés une fois par semaine aux enfants de la grande section par Dada Pierre.

Deux des membres de notre bureau dispensent des cours d’initiation à l’informatique aux adultes du village (10 élèves à la fois trois fois par semaine) dans les locaux de la mairie.

Le Lions Club Oulanga Maoré de Mayotte a organisé un goûter pantagruélique ce jeudi matin pour les enfants de la maternelle. Pains au chocolat, croissants, galettes, bonbons et boissons sucrées étaient au menu. Le sourire était sur toutes les petites lèvres ainsi que sur celles des plus grands. Etaient présents à cette fête le président du club de Diego-Suarez, Dany RASCAMANANJARA, le past-président de zone M. CYRIAQUE, une délégation du club de Oulanga Maoré et Monsieur NOURDINE, actuel président du Conseil Régional de la province de Diana et ancien membre du Lion de Mayotte.

Au cours de cette cérémonie empreinte d’émotion, une plaque officielle scellant le partenariat du Lions Club avec notre association a été posée sur le mur de la maternelle par son président José AKOUN. Celui-ci a rappelé combien il était fier d’avoir contribué à la réalisation de notre projet aidé par les autres membres de son club. Il a salué le travail entrepris par notre équipe et nous a félicité pour le résultat de nos efforts.

Après de nombreux aléas que nous avons gérés au mieux, notre nouvelle école est enfin terminée.
Les enfants ont pu investir leurs nouvelles classes le lundi 13 octobre.
Notre récompense a été de voir leurs petits visages illuminés par un grand sourire.
Chaque section a sa classe et sa maîtresse, une quatrième institutrice nous a rejoints et madame Monique RAVICTORINE devient à temps plein la directrice de notre établissement.

Un touriste de passage à Ramena s’est chargé de fixer les rambardes de protection de la terrasse, d’installer les portemanteaux et de sécuriser les étagères.
Un grand merci à lui !

Depuis la rentrée, 90 enfants fréquentent l’école. Il en reste néanmoins une trentaine qui cherchent de généreux parrains.

Il nous reste à trouver de l’argent pour amener l’électricité, l’eau courante et pour aménager des toilettes et des lavabos.

Un autre projet est venu à l’ordre du jour de notre association. Nous voulons créer une caisse de secours pour les enfants victimes d’accidents domestiques.
Ils sont trop nombreux à être brûlés par les petits barbecues posés à même le sol sur lesquels les parents font cuire les aliments ou à être gravement coupés par les tôles rouillées des cases.
Nous souhaitons pouvoir intervenir sans délai, emmener l’enfant à l’hôpital et le faire soigner.

L’objectif prioritaire de l’association a été de trouver une solution durable pour accueillir les élèves attendus pour la rentrée de septembre 2008.

D’après les statistiques communiquées par les services municipaux et après extrapolation, il s’est avéré que le potentiel scolarisable des enfants âgés de 3 à 5 ans s’élevait à 120.

A la suite de multiples recherches infructueuses, une solution inespérée nous a été apportée par le maire de Ramena, Monsieur ANTOINE Martin. Il a mis à la disposition de l’association un terrain municipal situé dans l’enceinte de l’Ecole Primaire Publique.
Une convention a été signée à cet effet afin de protéger les bâtiments.

Grâce aux donations issues d’un réseau d’amitié et de solidarité (France métropolitaine, île de La Réunion et Mayotte) les travaux de construction de la nouvelle école ont pu commencer début juillet 2008.

Construite en traditionnel malgache (bois, baobao, falafy) sur 200 m², elle comporte trois salles de classe de 20 m² chacune et une salle des maîtresses, une terrasse couverte de 40 m² et un bac à sable. Ces surfaces seront bâties sur une dalle en ciment. Le tout sera clôturé par une haie vive.
Dans un deuxième temps, la couverture en tôle ondulée sera recouverte de falafy, une adduction d’eau et des sanitaires termineront l’ensemble.
Sauf imprévu, la remise des clés et l’inauguration sont prévues pour le 15 août prochain.

Il nous reste à trouver des fonds pour financer le mobilier, le matériel et les aménagements divers (clôture, sanitaires…).

Où et comment adresser vos dons

Nos Associations ne peuvent fonctionner que grâce au travail des bénévoles et aux dons récoltés.

« Grâce à vous, cette année je peux aller à l'école ! »

Les Lionceaux sont sur nocomment

Copyright © Associations « Maternelle de Ramena » et « R.A.M.E.N.A. » • Conception et Design normada.com